Return to site

Le jour où j'ai aimé ressentir des émotions

Hello internaute,

 

Voici un nouvel article qui me tenait à coeur.

Etant de base "empathique" dans Process Communication, les émotions sont "un peu" mon moteur de communication. Je ne les ai pas toujours très bien comprises. Alors le jour où j'ai eu le déclic, ça a changé ma vie.

Plutôt que de les subir, essayons de les apprivoiser !

 

Nous sommes constitués de 4 émotions : joie, tristesse, colère, et peur.Les autres émotions en sont des subdivisions.Lorsque j'ai entendu ça la première fois je me suis dis : "ah bah sur 4 il n'y en a qu'une de positive ! Ca va pas être simple cette affaire."

Et pourtant... Elles sont toutes positives. Du moins, j'ai appris à le ressentir ainsi et à les corréler au temps et aux éléments.

Encore une fois, je parle beaucoup de ressenti et de retour d'expérience donc à prendre avec des pincettes.

 

Les voici :

 

La joie : Oui je commence par le plus simple :) C'est un état dans lequel nous ressentons du plaisir. La plupart du temps nous avons envie de le partager, il s'exprime aussi beaucoup sous forme de spontanéité.

Je le rapporterai à l'air. Il est ambiant et souvent communicatif. Il s'inscrit dans une temporalité Toutefois les émotions ressenties peuvent appartenir à des souvenirs ou à être liées à des projections.

 

La tristesse : Elle est souvent associée à des évènement négatifs, des changements dans le mauvais sens. Je milite !

Lorsque vous allez à un mariage, tout le monde pleure. Pourtant (la plupart du temps ) c'est un évènement joyeux. Alors pourquoi pleurer ? Tout simplement parce que c'est un changement. Pleurer c'est marquer/acter un changement fort (deuil, mariage, perte de repères, blessure). Il est important de souligner que cette émotion est reliée au passé.C'est un moment très intimiste. On peut souvent réprimer des larmes et se trouver un coin pour pleurer à l'intérieur de soi.

Mieux vaut que ça sorte. Ne réprimez pas cette émotion, souvent associée à une marque de faiblesse : elle demande du courage. Car c'est avouer et assumer pour mieux rebondir par la suite.

 

La colère : Elle est souvent perçue comme de l'agressivité. Or cette émotion est nécessaire car elle traduit un besoin de changement fort.C'est une demande : "je veux que ça change".

Pour être entendue, elle ne doit pas se lier à une forme d'agressivité mais plutôt à une demande. On pratique alors la CNV (communication non violente).Je fais pars de mon ressenti et formule clairement ma demande. Tout devrait bien aller.

 

La peur (n'évite pas le danger) : Elle est là pour nous prévenir, nous avertir. Elle est nécessaire à notre bien-être car en anticipant elle nous met un pied dans le futur.

Ca te fait peur ? Normal. Se projeter peut être autant source de plaisir et de rêverie que mettre un pied dans l'inconnu. Pour les personnes qui aiment le contrôle et la maîtrise, cela peut les faire basculer et se replier.

Apprenez à écouter et à vaincre vos peurs sans pour autant vous tordre le bras et faire quelque chose contraire à votre bon sens.

 

Est-ce plus clair ?

Alors, tu vas les aimer toutes ces émotions internaute ? Il ne faut plus les mettre de côté ce sont elles qui te rendent vivant ! Et n'oublie pas d'être doux avec toi même :)

À très bientôt internaute !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly